Beauté

Mon henné #1

Holà les naturelles ! 

Ce dimanche j’ai profité d’une journée de révision (et oui même en été…) pour faire un henné. Il faut dire que j’en avais pas fait depuis un bon mois et que ça commençait à me manquer. Mais pourquoi le henné ? Et comment je le fais ? Je vous explique tout ça içi et vous embarque dans mon aventure henné ! Hai vamos !


∞ Petit topo sur le henné ∞

Pour débuter, voici un petit topo, rapido, afin de mieux comprendre la folie henné …

Pourquoi faire du henné ?

 Premièrement … parce que j’aime ça ! Je vous l’avoue, jouer les petits druides dans ma cuisine et partir à la découverte de produits naturels aux effets miraculeux me passionne ! Alors oui, j’ai l’air un petit peu ridicule avec ma tambouille sur la tête toute la journée, mais croyez moi, le résultat en vaut largement la peine !

Le henné fait parti intégrante de ma routine capillaire depuis un an déjà. J’essaye de me tenir à un henné par mois, ce qui je pense est le minimum syndical pour ma tignasse. De nature à avoir les cheveux fins, je pense en effet doubler ma routine « henné » et passer à 2 hennés par mois pour un effet « cheveux de rêve avec papillons dedans » !

Du henné pour des cheveux de princesse

 22-mensonges-que-disney-vous-a-raconte-a-propos-des-cheveux1.gif

Le henné constitu un véritable soin pour les cheveux ! Gainant, fortifiant, assainissant… nombreuses sont ses vertus ! En fait, son action est d’enrober le cheveu afin de constituer une couche protectrice sur la fibre capillaire. Ceci assure donc une protection aux cheveux fasse aux agressions extérieures (telles que le vent, l’eau de mer etc …). Le cheveu est plus fort et casse moins, ce qui aide aussi pour la pousse.

Certains hennés sont des colorations végétales, c’est à dire qu’ils sont constitués d’un mélange de poudre qui va permettre de colorer ou d’apporter des reflets aux cheveux. Le henné neutre lui, ne colore pas le cheveux mais constitue seulement un soin.

On peut donc choisir de colorer ou non ces cheveux avec le henné, mais dans tous les cas, nos cheveux seront soignés !

Le henné sur mes cheveux

Pour dire vrai, j’ai une nature de cheveux assez fine et depuis que je fais du henné mes cheveux sont devenus moins fragiles et plus épais. Il sont forts et beaucoup plus brillants ! Le henné m’a aidé à récupérer de la masse, et à limiter l’apparition de fourches ! Bref, le henné me fait de beaux cheveux et j’adoooore jouer avec les nuances et les reflets qu’il me donne !


∞ Ma tambouille ∞

Pour ce henné spécial summer 2016, j’avais envie d’éclaircir un peu ma tignasse et d’apporter des reflets dorés … ce qui n’est pas gagné avec ma couleur de base: brun très foncé. Il y a deux semaines donc j’ai passé commande chez Aroma-zone (lien : Mon panier Aroma-zone #1) afin de trouver de quoi m’amuser un peu.

Ce que j’ai mis dans mon henné :

{A savoir que les quantités chez moi c’est un peu au pif !}

  • Du henné châtain miellé :

Pour éclaircir et donner de jolis reflets dorés, en plus d’apporter de la brillance, et d’apaiser le cuir chevelus.

Quantité: la moitié environ du sachet de 250 g.

  • Du henné neutre:

Pour soigner, assouplir, et assainir. En réalité bien que non colorant, j’ai toujours trouvé que le henné neutre éclaircissait un peu ma tignasse …

Quantité: la moitié environ du sachet de 250 g.

  • De la poudre d’orange: 

Pour fortifier le cheveu et aider au démêlage pas toujours évident après un henné.

Quantité: Euh … on va dire 2 grosses cuillères (cf la cuillère que j’ai utilisée dans les photos plus bas)

  • De la garance en poudre:

Pour apporter des reflets rouges et acajous.

Quantité: la moitié des 50 g environ.

  • De la cannelle:

Pour éclaircir mes cheveux.

{Mais ATTENTION, la cannelle est très allergisante +++ Faites un test dans le plis du coude avant !!}

Quantité: une grosse cuillère à soupe !

  • De la glycérine végétale:

Pour assurer une fonction hydratante, essentielle dans un henné, car oui les poudres ont la  facheuse tendance à assécher les cheveux … (personne n’est parfait !). Elle peut être remplacée par un autre agent hydratant (Gel aloe vera, infusion d’avoine etc…).

Quantité: 2 grosses cuillère en bois … malheureusement je ne pense pas en avoir mis assez …

Au final ça donne ça :

IMAG0678

Le matériel:

IMAG0673

En plus de toutes mes poudres, je me munie :

  • D’un grand saladier en plastique
  • D’une cuillère en bois
  • De gants
  • De papier cellophane
  • D’une bouilloire

La préparation: 

Rien de plus simple, une fois toutes les poudres et actifs mélangés dans le saladier, il suffit d’ajouter de l’eau chaude mais pas bouillante. En général, je fais chauffer mon eau à la bouilloire et j’attend un peu le temps que l’eau refroidisse un peu. Ensuite, j’ajoute l’eau au fur et à mesure jusqu’à obtenir une pâte lisse et onctueuse (comme d’hab !!)

 

L’application:

C’est là que ça peut devenir un peu galère si on est pas très méthodique. Mais les conseils que donne Aroma-zone là dessus sont plutôt pas mal ! (Lien içi)

photo-1
Application henné -Image AZ

 

Avant toute chose, le henné colore assez rapidement alors prenez bien soin de mettre un vieux tee-shirt et d’appliquer un corps gras (lait pour le corps, huile végétale) dans le cou, sur les oreilles et sur le front.

Egalement, j’applique un peu d’huile de coco sur mes pointes et longueurs pour éviter là encore que le henné assèche trop mes cheveux !

Pour commencer, je sépare ma tignasse en deux,  moitié du haut et moité du bas.J’attache la partie du haut avec un chouchou et je m’attaque à la partie du bas.

Dans un premier temps je vais appliquer mon henné au niveau des racines en séparant des mèches comme pour une coloration. Je fais ça pour la partie du bas puis pour la partie du haut que je prend bien soin de garder séparées. Une fois les racines imbibées de henné, je masse mon cuir chevelu pour m’assurer de bien appliquer du henné de partout.

Ensuite je m’attaque aux longueurs. La tête en avant je sépare des mèches sur lesquelles j’applique mon henné.  Je prend bien soin de ne pas laisser de petites mèches sans henné.

Une fois le tour joué, j’enroule mes cheveux au dessus de la tête en gros chignon, j’entoure le tout de papier cellophane, sur lequel je superpose ma serviette spéciale cheveux. Enfin, j’admire ma tronche de télétubbies dans le miroir.

Le mieux est quand même de faire tout ça sous la douche ou dans la baignoire. En ce moment avec le beau temps, si vous avez un jardin, profitez-en, vous aurez moins de crainte d’en mettre de partout ! Et si jamais y’a des dégâts vous pouvez toujours nettoyer tout ça avec le tuyau d’arrosage !

Le rinçage: 

La tête au dessus de la baignoire, on rince abondamment. Afin d’éviter de boucher vos canalisations, je vous conseille de rincer le plus gros au dessus d’une grosse bassine que vous viderez ensuite dans les toilettes. Si vous avez un jardin, le rinçage dehors à l’aide du tuyau d’arrosage peut être une possibilité !

Les soins:

En général, il vaut mieux éviter d’appliquer des soins après son henné, cela pourrait empêcher le henné de bien prendre au cheveu.

Mais personnellement, je ne peux m’empêcher d’appliquer une bonne dose de gel d’Aloe vera ou de crème lactée Denovo pour éviter d’avoir des cheveux trop asséchés.

Bon à savoir: Il est vivement recommandé d’attendre 3 jours après son henné avant de faire un shampoing. Pendant ces 3 jours, la couleur (si vous avez fait un henné colorant) va évoluer. Vous pourrez donc admirer le résultat final seulement 3 jours après le rinçage.

Et enfin, le résultat :

Après le rinçage: 

 

Bon l’éclaircissement ne se voit pas, mais à ma décharge, ce jour là il faisait orage et donc la lumière n’était pas top. J’ai donc du prendre les photos à la lumière artificielle qui ne rend pas justice aux reflets du henné. Sur la première image, prise avec le flash on se rend bien compte de la brillance et de la définition de mes boucles. Sur l’images 2 (sans flash), on constate un peu plus les reflets rouges que j’avais déjà avec mes anciens hennés mais qui ont été accentués et ravivés par la garance. En revanche, comme on peut le voir sur cette deuxième photo, mes cheveux sont un peu secs … malgré la glycérine ajoutée. Pour palier à cela, je pense donc faire un masque après mon shampoing que je réaliserai à J +3 et j’augmenterai les quantité d’agents hydratants la prochaine fois.

A j+2:

13942205_10210676142449417_275824134_n

Les reflets rouges/acajous se voient parfaitement bien. Ma couleur à TRÈS légèrement éclaircit, mais je m’attendais à un éclaircissement beaucoup plus important. Mes cheveux sont plus lisses car je sortais de la piscine (sans chlore) juste avant.

A j+3:

 

Mes cheveux sont très brillants et mes boucles se sont reformées. On voit très bien les tons de rouges vers lesquels tirent les reflets. Mes cheveux sont plus souples et doux, malgré le fait que je n’ai rien fait. En revanche pour ce qui est de l’éclaircissement, il faudra certainement que je fasse plusieurs hennés châtains miellés avec de la cannelle pour constater un réel changement. Mais je reste satisfaite quand même ! J’aime beaucoup le fait que la couleur tire vers le rouge ou l’acajou en fonction de la luminosité ! Et puis la brillance de mes cheveux !!! A chaque fois je suis super surprise de l’effet glossy que ça donne ! Il n’y a rien à redire, c’est la lumière du soleil qui valorise le plus les effets du henné !

Ce soir donc je peux faire mon shampoing, et je ne manquerai pas de laisser poser un bon masque à la fois hydratant et nourrissant !


 

Voilà les naturelles, j’espère que ce très long article vous aura donné envie de passer le cap du henné style ! Parce que vos cheveux vous le rendront bien ! Prochainement, je compte rédiger un article assez clair sur le henné en général. En attendant, chouchoutez vous bien … au naturel bien sur !

 

Bien à vous, Sophie ! 

22-mensonges-que-disney-vous-a-raconte-a-propos-des-cheveux3

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Mon henné #1 »

  1. Ce henné mielé me tente vraiment de plus en plus, je crois même que je suis convaincu… Prochaine commande aromazone sous peu donc 😉

    Super article en tout cas ma belle. Vive le naturel !

    Aimé par 2 people

  2. Super article , le henné ça nous connaît depuis le temps !! Il faut penser à l’agent hydratant oui c’est super important, pour l’avoir souvent appliqué sans… mes cheveux étaient bien secs ! ❤
    Ce blog te va à merveille Soph

    Aimé par 2 people

    1. Merci et c’est super si cet article a pu t’aider un peu !
      Pas de craintes pour le henné blond, celui la ne va pas trop te changer je pense, il te donnera de jolis reflets car il reste dans ta teinte. Laisse le poser 1h seulement si tu veux être rassurée la première fois. Et as tu vus les nuanciers sur Aroma-Zone ? Ca pourrait t’aider un peu 🙂 Si tu as encore peur, tu peux toujours voir sur les groupes Facebook de henné, mettre une photo de ta couleur actuelle, et les supers nanas de là bas te donneront pleins de conseils en fonction de ce que tu veux obtenir !
      Besos 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Merci de ta réponse 🙂 J’ai regardé le nuancier Aroma Zone mais j’ai quand même peur que cela rende roux et non doré. J’avais déjà fait plusieurs masques Miel / Citron / Camomille et le résultat était plus roux que blond. Enfin je verrai bien, je ferai un test sur une mèche isolée avant !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s