Bien-être

10 conseil pour aimer le footing.

Holà les naturelles ! 

C’est décidé aujourd’hui on parle sport et plus particulièrement footing !

Vous n’arrivez pas à vous motiver et votre paire de basket prend la poussière depuis plusieurs années dans votre placard ? Cet article est fait pour vous !

Je vais donc essayer de trouver les mots pour celles et ceux qui aimeraient se mettre au footing mais n’y arrivent pas. Je vais partager des astuces que j’applique et vous faire part de mon expérience personnelle.

Mais attention, ici on parle sport en douceur, chacun à son rythme, sans pression !

footing

Conseil n°1: On s’équipe correctement.

    L’idéal pour se motiver à courir est quand même d’avoir la tenue qui va avec. Un joli tee-shirt, une brassière et un leggings confortables ainsi que des baskets assez souples rendrons vos footing plus agréables. Trouvez ce qu’il vous faut pour vous sentir à l’aise et bien dans vos baskets ! Vous décèlerez chez Decathlon, avec la marque Kalenji, des tas de vêtements de sport aux prix largement abordables qui feront de vous une jolie joggeuse assumée/un joli joggeur assumé !

N’hésitez pas à investir également dans une petite banane pour y mettre votre portable et vos clefs, ainsi que dans une gourde pour ne pas finir déshydratée.

Soyez fière de vous en tenue de sport, et le tour sera presque joué !

Conseil n°2: On se planifie un moment dans semaine pour aller courir !

     Au commencement, pas la peine de se fixer des objectifs de compétition avec footing 3 fois par semaine d’une heure minimum. Réservez-vous plutôt un moment dans la semaine pour aller courir, et tenez vous y sur le long terme ! Le dimanche en fin d’après midi par exemple, histoire de se défouler avant le début de semaine. Ou bien le vendredi soir après une semaine de boulot.

Personnellement, je suis plutôt une joggeuse de fin de journée, mais je sais que beaucoup de personnes préfères courir le matin. A vous d’essayer et de voir ce qui vous convient le mieux !

Si vous vous sentez capable de courir 1 heure dès le début, chapeau ! Mais si vous êtes plutôt du genre comme moi, lente au démarrage, prévoyez 20 minutes pour les premières fois.

Conseil n°3: De l’eau et de la musique !

     Il peut être encourageant pour certaines et certains d’entre nous de courir sur des rythmes de musiques endiablés ! Si c’est votre cas faites vous une petite playlist à l’avance avec tout ce qui pourra vous motiver. Je sais également que courir avec de la musique peu aussi aider à s’isoler et à moins penser, donc si cela peu vous aider à moins souffrir n’hésitez pas !

Prenez  également de l’eau pour vous hydrater tout au long de l’effort. Cela vous permettra de vous arroser si vous avez trop chaud, ou bien de vous rebooster si vous faites une petite pause.

Conseil n°4: Courir doucement mais surement !

      Votre tenue au top revêtue, votre playlist faites et votre banane ultra équipée autour de la taille … maintenant y’a plus qu’à ! Mais pas la peine de partir à une vitesse folle, vous risquez de vous épuisez en 5 minutes. L’objectif est de trouver le rythme qui vous convient, à une allure qui ne vous épuise pas. Même si aux premiers footings vous courez comme une tortue c’est pas grave ! Chacun son rythme, chacun ses capacités ! N’hésitez pas à démarrer plus lentement pour voir comment vous réagissez, et si vous sentez que vous pouvez accélérer un peu, faites le ! Mais pas de stress, c’est pas une course de vitesse, mais une course de durée, alors courez à votre rythme, comme vous le sentez, sans vous épuiser.

 Conseil n°5: Ne pas hésiter à faire des pauses de marche rapide ! 

      Le manque d’entrainement sportif depuis plusieurs mois voir plusieurs années vous fera vite vous rendre compte que votre moteur à prit un petit coup ! Il faut dérouiller tout ça ! Mais pas de stress, c’est normal ! Si vous avez besoin d’une petite pause pour reprendre votre souffle ou même vous hydrater un peu, n’hésitez pas. Mais pensez à maintenir une vitesse de marche assez rapide pour continuer à travailler votre cardio ! Il se peut bien qu’à peine les 10 minutes de courses passées vous vous sentiez déjà épuisé, ne vous sentez pas coupable, exécutez vous à marcher rapidement et reprenez quand vous avez repris un peu d’énergie et de souffle !

L’objectif du début est de voir comment vous allez réagir, et de vous évaluer. Essayez de trouver votre rythme et de le tenir le plus longtemps possible. Mais si sur 30 minutes de courses vous faites 2 pauses, ne vous blâmez pas, c’est normal, vous aller petit à petit réussir à courir plus longtemps et avec moins de pause !

Cependant tenez vous aux 30 minutes que vous vous êtes fixés, même si vous marchez la moitié du temps la première fois, c’est pas grave, vous devez tenir votre objectif de temps !

Conseil n°6: Respirez !!

     Le pilier de la course est la respiration ! Votre corps à besoin d’oxygène pendant l’effort alors fournissez le correctement ! Ne délaissez pas vos inspirations, source d’oxygène pour vos muscles, et expirez vigoureusement. Essayez de maintenir une respiration assez régulière, c’est elle qui doit rythmer votre course. Les débuts seront un peu laborieux, mais no stress, vous trouverez vite le rythme de respiration qui vous convient !

Conseil n°7: Partez confiant(e) !!

      Si avant même d’avoir démarré, vous partez défaitiste en vous répétant que vous n’aimez pas ça et que de toute façon vous êtes nulle et que c’est la honte … vous aurez du mal à aller bien loin !

Commencez par vous rassurez, personne ne s’invente marathonien dès la naissance, tout le monde part de zéro ! Adoptez un esprit de joggeuse assumée, ne vous comparez pas aux autres, soyez sereine ! Vous avez entrepris de courir et de vous y tenir, c’est déjà très bien ! Félicitez-vous d’être en train de courir et d’avoir des objectifs en tête !

Alors soyez confiante et croyez en vous !

Conseil n°9: Soyez régulier/régulière !!

     Le plus dur est déjà fait, vous avez commencé à courir ! Il sera dommage de gâcher tous les efforts déjà fournis ! Alors tenez-vous à votre planning de joggeur/joggeuse, une fois par semaine c’est une fois par semaine, et si vous arrivez à plus c’est tant mieux ! En vacance, emportez avec vous vos baskets si vous le pouvez, et partez explorer l’endroit où vous êtes !

Et si par mégarde vous avez « oublié » d’aller courir la semaine dernière ou que vous n’avez pas eu le temps, ne plongez pas dans le cercle vicieux du « Oh ! Mais je reprendrez plus tard ! ». Dépêchez vous d’affiler vos baskets et hop hop hop ! C’est repartit !

Conseil n°10: Soyez patient(e) et indulgent(e) avec vous même !!

       Il se peut que vous mettiez plusieurs mois avant de tenir 30 minutes sans faire de pause, mais restez motivé ! Chacun prendra le temps qu’il lui faudra avant d’arriver à être à l’aise sur de grande distance.

Ne soyez pas trop dur envers vous même ! Acceptez d’être le sportif que vous êtes, et gardez vos objectifs en tête ! N’oubliez pas de constater les progrès que vous avez fait depuis la première fois que vous avez chaussé vos baskets et pensez à vous félicitez de temps en temps !

Conseil BONUS: Prenez du plaisir !!

      Je sais bien que pour les débutant(e)s ce conseils peut paraître absurde, mais réellement, avec le temps la course va devenir un plaisir ! Choisissez vous des parcours agréables et qui vous plaisent (évitez le bord des routes par exemple !). N’hésitez pas à vous aventurer en pleine nature, ou dans des recoins qui vous attirent. Regardez autour de vous, visitez et la course vous semblera plus courte. Trouvez vous un compagnon de course si c’est mieux pour vous, ensemble il est plus facile de se motiver ! Amusez-vous et appréciez ce moment au grand air !

∞∞∞∞

Mon expérience avec le footing. 

Comme je vous l’ai dit plus haut, je suis plutôt lente au démarrage … j’ai commencé à courir quand j’étais au lycée et je ne tenais pas 10 minutes sans m’arrêter. J’étais très vite essoufflée et démotivée … je crois aussi que je me mettais beaucoup trop la pression. Je ne m’écoutais pas, et cherchais absolument à courir vite et longtemps. Et puis je ne faisais que de me répéter que ce sport était nul et que c’était « pas mon truc ». Malgré cela, j’ai réussis à progresser, mais mes premières années de fac sont arrivées et je n’ai plus du tout eu le temps de faire du sport …

J’ai repris le footing il y a 3 ans, avec une approche totalement différente. Je partais plus en ballade accéléré qu’en footing. Mon rythme été beaucoup plus lent, et je restais sereine. J’ai aussi accepté les fois ou j’étais moins performante tout en me satisfaisant d’avoir réussis un bout de parcours en plus quand cela arrivait. Sachant que mon parcours été tout le temps le même et d’un plat hyper rassurant !

De fil en aiguille je suis passé de 20 minutes de courses non stop, à 30 puis 45 puis 50 puis 1 heure. La course est devenue peu à peu comme une drogue, un moyen de me détendre et de me défouler.

Et aujourd’hui alors ? Aujourd’hui le footing est devenu le sport qui me détend le plus. En majorité j’arrive à tenir 1 heure sans m’épuiser, mais cela dépend beaucoup de mon parcours. J’accepte aussi d’être moins efficace les jours où je suis fatiguée. Il m’arrive encore de marcher, mais cela reste assez rare.De plus, je me considère comme une joggeuse assez lente, mais je respecte mon rythme, sans me mettre la pression. Je préfère courir seule, même si il m’arrive de courir avec mes frères et mon père.

En général je cours sans musique, mais à mes débuts j’avais toujours besoin de ma playlist spéciale « musique-bourrin-et-bien-commerciale » pour me motiver !

J’aime aussi beaucoup courir dans des endroits inconnus, je m’amuse à étendre la liste des pays dans lesquels j’ai fait un footing ! (Espagne, Suède, Suisse, Roumanie … )

Mes prochains objectifs ? J’aimerai arriver à être plus à l’aise dans les côtes. J’arrive à les passer, mais je met beaucoup de temps à récupérer, même en descente. Pour cela j’opte de plus en plus pour des parcours  durs, mais cela me demande d’être en forme. J’alterne donc parcours plats et parcours plus pendus.

∞∞∞∞

Voilà les naturelles ! J’espère que cet article vous aura convaincu de partir à l’aventure dans vos chaussures de sport ! Parce que c’est bon pour la santé et que ça permet de sortir de ses soucis du quotidien!

Arrêtez de cogiter, courez !

Bien à vous, Sophie ! 

Publicités

2 réflexions au sujet de « 10 conseil pour aimer le footing. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s