Secrets entre filles

La coupe menstruelle

Holà les naturelles !

La coupe menstruelle est en vogue en ce moment et elle a déjà révolutionné plus d’un cycle menstruel !!

Adepte de ce petit objet intime, je propose de vous en parler dans cet article et de partager avec vous mon expérience personnelle.

C’est quoi une cup ? 

La coupe menstruelle, ou cup est un petit réceptacle en silicone qui prend la forme d’une cloche. Elle est destinée à récolter le sang des menstruations et constitue une méthode alternative aux tampons et serviettes hygiéniques.

90419251_o.png


Comment ça marche ? 

Le principe est simple, la cup doit être placée entièrement dans le vagin, l’ouverture vers le haut et le sommet vers le bas. L’anneau supérieure et les parois extérieures de la cup sont positionnées contre la paroi vaginale afin de permettre au sang de s’écouler uniquement à l’intérieur de la cup. Ce sont les muscles du vagin qui lui permettent de garder cette position. Comme ceci :

images (1).jpg

Comment elle s’insère ?

La coupe menstruelle est souple ce qui permet de la plier facilement. Après s’être laver les mains, il faut donc plier la cup afin de réduire son diamètre. Il existe plusieurs méthodes de pliage (voir images ci-dessous). Ensuite, comme un tampon, il suffit de l’enfoncer délicatement et entièrement à l’entrée du vagin. Ouverture vers le haut, sommet vers le bas. Même la tige/boule doit être introduite. Il ne sert à rien de l’enfoncer profondément. Une fois positionnée correctement, la cup va se déplier tout seule afin de venir coller les parois vaginales. Pour éviter les fuites, il est conseillé de vérifier que la cup se soit bien dépliée, pour cela tournez un doigt autour des parois de la cup pour sentir qu’elle s’est bien bombée.

Cette manœuvre d’insertion peut sembler délicate les premières fois. Sachez qu’en relâchant volontairement votre périnée (détendez-vous) cela aidera à dilater votre vagin et donc à faciliter son introduction.

        mise-en-place-mooncup.jpg

 folds_pliages.jpg

coupe-menstruelle-col-uterus.jpgEt pour la retirer ? 

Pour la retirer c’est très simple, il suffit de placer le bout de ses doigts à l’entrée du vagin afin de repérer la tige ou la boule. Une fois le repérage effectué, il faut pincer le bout de sa cup (au dessus de la tige/boule) pour permettre à l’air de passer. Mieux on pince, plus facilement la cup sera retirée. Ensuite on retire doucement sa cup, on vide dans l’évier ou les toilettes le sang récolté, on la rince, puis on la réinsère.

La cup peut être garder 12 heures d’affilés sans problème. Toutes les 12 heures, on l’a vide, on l’a rince, puis on la réintroduit.

Faut-il la nettoyer ?

Bien entendu ! Avant et après chaque cycles, il est important de stériliser sa coupe menstruelle. Le procédé est très simple, il suffit de la placer dans de l’eau bouillante pendant 2 à 3 minutes. Après stérilisation, si votre cycle est terminé, rangez la dans sa pochette. Si votre cycle commence prenez bien soin de la laisser refroidir ou passer la sous l’eau froide pour ne pas vous brûler pendant l’insertion.

Où en acheter ?

 Dans votre magasin bio ou sur internet.

Différentes marques existent: Ladycup, Meluna, Mooncup, Divacup … etc.

Vous pouvez choisir la taille en fonction de votre expérience, de votre corpulence et du nombre d’accouchement.

Une coupe menstruelle coûte entre 15 et 25 euros environs,. Pour certaines marques elle peut être utilisée pendant 10 ans (voir la notice de votre cup).

J’avais commandé la mienne sur La Ferme des Peupliers. Elle m’a coûté 13,95 euros. J’avais choisis un modèle tige en taille S recommandé pour les débutantes.

Pourquoi utiliser la cup ? 

Les avantages de la cup sont très nombreux. Les débuts peuvent sembler laborieux mais ça vaut vraiment la peine de persévérer. Une fois que vous serez plus à l’aise, vous ne pourrez plus faire machine arrière.

Ses avantages:

  • Economique :

L’achat d’une cup se fait tous les 5 à 10 ans et basta ! Alors que les tampons et serviettes hygiéniques c’est tous les mois ! Et on va pas se mentir, ça fini pas faire un sacré budget au total !
 

  • Écologique:

Zéro déchet par cycle ! Bon okay … un seul déchet organique: votre sang … mais c’est biologique !
 

  • Moins de fuites:

Une fois qu’on sait bien placer sa cup, plus de soucis de culottes tachées. On peut se permettre de porter des strings en toute jovialité !
 

  • Aucune odeur désagréable:

Le sang ne coagulant pas, les odeurs ne se forment pas. 
 

  • STOP les mycoses:

La coupe se contente de recueillir le sang et ne l’absorbe pas contrairement aux tampons et serviettes hygiéniques. Elle respecte donc la flore vaginale en laissant tranquille les sécrétions nécessaire à son l’équilibre.
 

  • Stop les produits chimiques:

Digoxine, pesticides, chlores entrent dans la composition des tampons et serviettes hygiéniques … inutile de vous en rappeler les dangers !
 

  •   Moins de « pauses toilettes »:

On peut garder sa Cup jusqu’à 12 h !! Donc le matin tranquillou, on va en cours (ou au boulot) avec sa cup vidée et on y pense plus du tout. Le soir, toujours tranquillou, quand on rentre à la maison, on change sa cup, puis rebelote pour 12 heures de tranquillité ! Ce qui aide beaucoup quand on débute puisqu’on peut expérimenter l’insertion et la réintroduction de cup chez sois. Ainsi, on est plus à l’aise et on peut prendre son temps.
 

  • Des voyages en toute sérénité:

On peut voyager plus de 10 heures sans avoir l’angoisse de où et quand va-t-on pouvoir se changer ! 
 

  • Pas de fuite la nuit :

On peut dormir toute nue et se rouler dans le lit sans risque de repeindre ses draps.

  • On retrouve une féminité pendant son cycle:

Plus de grosses serviettes qui nous rendent mal à l’aise !
 

  • Propreté:

En concubinage ou en colocation, plus de poubelles cracras qui trahissent !
 

  • Sport :

On va à son cours de Zumba sans stress de débordement majeur ! La cup est fidèle, elle reste en place même quand on twerk !

Mon expérience personnelle avec la Cup: 

En toute franchise, je suis complètement in love de ma cup et pour rien au monde je ne retournerai aux tampons et serviettes hygiéniques !

J’ai acheté ma première cup il y a 3 ans déjà, après avoir lu de nombreux articles j’étais déjà conquise par le concept. Cependant, il le faut dire mes débuts ont été un peu laborieux. Il est certains que la première fois qu’on essaye de l’insérer on se demande qu’elle idée nous est passée par la tête, mais avec le temps, on s’habitue et on devient plus agile. Je dirais qu’après 3 cycles j’étais déjà assez à l’aise. L’avantage c’est que je l’avais commandé avec une copine, et à chaque cycles ont été contente de se raconter nos aventures de cup, c’était un petit changement assez chouette!

Pour vos premières utilisations, je vous conseille de protéger vos sous vêtements avec des protèges slips au cas ou vous l’auriez mal introduite ou qu’elle ne se soit pas dépliée. Quelques écoulements peuvent survenir.

Aujourd’hui, je n’ai plus aucuns soucis de fuite et avoir mes règles ne me pose aucun problème: réellement j’oublie complètement que je les ai. Je l’a met le matin et l’a change le soir, elle ne bouge pas malgré mes journées bien chargées entre la fac et le sport. Ce petit objet féminin à réellement révolutionné mon rapport aux règles ! Vraiment !

Cependant, je pense qu’il faut être à l’aise avec son corps pour adopter la cup. Toutefois, chacune aura besoin du temps qu’il lui faudra pour s’habituer et bien savoir l’utiliser. Mais le coup de main vient assez rapidement, un peu de patience et vous deviendrez vite conquise !

Je l’a recommande vivement à toutes celles qui ont des soucis de mycoses vaginales ou d’irritations externes à cause des serviettes et tampons.

Réellement sur le net beaucoup de fille en disent que du bien et c’est pas pour rien !

Liens d’information sur la Cup :

Vidéo très bien faite par Sophie du magazine MadmoiZelle : « Pourquoi passer à la cup (coupe menstruelle)? »

L’avis d’une gynécologue sur la coupe menstruelle : Avis gynéco.

{N’hésitez pas à  fouiller sur Youtube, de nombreuses super nanas en parlent}

Article qui éclaire sur les dangers des tampons et serviettes hygiéniques : Consoglobe.

J’espère que cet article pourra aider certaines d’entre vous.En espérant vous voir plus nombreuses dans le cercle des cup addict’s !

Bien à vous, Sophie ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s